Autoportrait 2009- Yan Pei-Ming. Non encadré

Peintre d’histoire et portraitiste, Yan Pei-Ming a été invité en 2009 par le musée du Louvre à dialoguer avec la collection, au cœur du département des peintures, dans le salon Denon. Il choisit de travailler sur le chef-d’œuvre le plus célèbre du monde, la Joconde, qu’il se réapproprie en sondant l’icône et en rendant hommage à la peinture occidentale. Yan Pei-Ming proposa ensuite un immense polyptyque qui réunit la Joconde, le portrait de son père et un autoportrait de l’artiste à la morgue.

L’artiste, qui travaille principalement par séries et en bichromie – gris et blanc, noir et blanc ou rouge et blanc – et dont la technique a souvent été comparée pour sa précision et sa fulgurance à celle des samouraïs, présente une œuvre figurative et monumentale.

Né en 1960 à Shanghai, Yan Pei-Ming est un peintre de propagande sous la Chine populaire de Mao. Diplômé de l’École nationale des beaux-arts de Dijon, il a étudié de 1988 à 1989 à l’Institut des Hautes Etudes en Arts Plastiques de Paris sous la direction de Pontus Hulten. De 1993 à 1994, il est pensionnaire à la Villa Médicis, à l’Académie de France à Rome.

Après
avoir réalisé plusieurs lithographies, Yan Pei-Ming réalise sa première gravure pour le Louvre. C’est un autoportrait aux cheveux longs, mi-femme, mi-indien, dessiné avec finesse, basé sur les contrastes du noir et du blanc, ses deux couleurs préférées. br/>
Dimensions de la feuille – 63 x 57 cm. – Dimensions de l’image sur la feuille – 49 x 41,5 cm.

960.00 AED

UGS : 12548522 Catégorie :

Informations complémentaires

Poids 0.741 kg
Dimensions 77 × 10 × 10 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.